N¬į16

(du 14 au 27 mai 2021)

 

 

" Je pense que les Romains de 20 ans avant Jésus-Christ ne devaient pas se douter qu'ils vivaient en plein compte à rebours. D'ailleurs, peut-être qu'en ce moment on est en moins quelque chose avant je ne sais qui."

Hervé Le Tellier, Les amnésiques n'ont rien vécu d'inoubliable (2005).

 

Nous vous souhaitons une excellente lecture de ce 16ème Entracte,

plein de douceurs et de fantaisie !

 

 

 

  

SOMMAIRE

      

 


            1. METIER D'OPERA  avec Yann Cabello, photographe
            2. PAUSE CAFE avec Thomas Palmer
            3. BANDE-SON d'Entracte : 100% douceur !
            4. NOTRE
SELECTION curiosités musicales     
            5. L'ACTU Présentation de Saison 21-22, le 28 mai !
            6. LE COIN
des petits (et des plus grands
)
            

            

            

1. METIER D'OPERA photographe

Qui se cache derri√®re ce ¬©Yann Cabello ? Mention que l'on retrouve r√©guli√®rement dans la gazette. A la fois discret et omnipr√©sent Yann Cabello permet de v√©hiculer nos productions maison, de faire conna√ģtre notre actualit√© gr√Ęce √† de beaux clich√©s bien sentis. Encore un m√©tier de l'ombre passionnant.

Portrait de Yann Cabello ©François Nuq

Quelles doivent √™tre les principales qualit√©s d'un photographe ? Il existe autant de comp√©tences requises que de disciplines photographiques ; en ce qui concerne les Arts de la Sc√®ne, faire √©merger un clich√© qui se veut embl√©matique de ce qui se joue r√©ellement sur sc√®ne, n√©cessite d'en comprendre la narration, les enjeux, pas simplement de d√©clencher lors d'un moment spectaculaire, esth√©tique ou encore lors d'une expression uniquement flatteuse, afin de sortir du clich√© informatif ou uniquement valorisant. La comp√©tence fondamentale, √† mon sens, serait d'avoir la capacit√© de saisir l'essence d'une pi√®ce ou d'un univers en un minimum de temps, qu'il s'agisse de la prestation artistique tout autant que de la sc√©nographie. Peut-√™tre simplement un go√Ľt prononc√© pour les r√©cits. Ecouter, regarder, se connecter, saisir, et alors d√©clencher.

Quelles sont les difficultés spécifiques pour photographier un concert ou un spectacle ?  Saisir l'essence d'une pièce ou d'un concert dans un temps imparti très court, le placement autorisé qui limite les perspectives que l'on peut nourrir sur la scène, l'environnement en basse lumière, changeant qui demande une capacité technique d'adaptation à très grande vitesse, les consignes photographiques parfois rocambolesques (pas de profil gauche, etc.)

Ce que tu aimes le plus dans ton métier ? Cette occasion unique que nous offre la Culture de nous enrichir d'un univers nouveau, de sortir de notre pauvreté individuelle, de toucher à l'essence de la psyché humaine, une psychologie des profondeurs, tout autant qu'à travers un traité nettement moins enchanteur. Mais aussi cette convergence des efforts de tous, artistes, scénographes, techniciens, et même photographes vers quelque chose de plus grand que chacun.

Quelles étapes ou quels moments affectionnes-tu particulièrement dans ton métier ? La prise de vue, ce sentiment d'être parvenu à se connecter à la scène, et lors du déclenchement, savoir sans même regarder son écran que l'instant emblématique est saisi.

Existe-t-il des problèmes spécifiques à l'opéra ? Hormis la discrétion absolue, qui est un postulat pour tout photographe consciencieux, l'opéra n'offre que des opportunités.

Retouches-tu beaucoup tes photos ? Il me semble important de faire la distinction entre retouche et développement. La retouche consiste à altérer (par la suppression d'un élément par exemple) la réalité. Le développement consiste à optimiser le fichier numérique dans ce qu'il a de mieux à offrir. Dès lors que je parviens à me connecter à la scène, j'estime que mon cliché en l'état est "juste", la composition et les réglages sont nécessairement adaptés, il reste à développer sommairement chaque photo, quelques secondes, afin de coller au mieux à la réalité de la scénographie, quelle qu'elle soit. Je m'attache à être un témoin silencieux, pas un orateur qui impose ses mots, le discours artistique est avant tout celui qui est tenu sur scène. Je travaille également et régulièrement pour l'actualité, la retouche n'est pas une option étant donné les délais de livraison des photographies.

 

Au moment o√Ļ tu les d√©couvres sur ton ordi, te r√©servent-elles des surprises ? Tr√®s honn√™tement, voil√† des ann√©es que je n'ai plus de surprise devant l'ordinateur, le hasard peut parfois produire des surprises agr√©ables ou non, mais la part de l'al√©atoire diminue consid√©rablement avec l'exp√©rience. Je sais √† l'instant m√™me ce que je suis parvenu √† saisir ou non.

Romane à la Coopérative de Mai ©Yann Cabello

Raconte nous 1 belle photo ! Il s'agit d'une photo saisie lors d'un concert √† la Coop√©rative de Mai (photo ci-dessus), de Romane, une artiste locale accompagn√©e d'un technicien lumi√®re dont j'affectionne particuli√®rement le travail (Yannick). A priori, elle ne semble pas extraordinaire, il faut aborder un point technique pour la d√©crypter : musique √©lectronique, registre que je n'affectionne pourtant pas particuli√®rement, un instant contemplatif, le public est emport√©, le jeu de lumi√®re dresse un magnifique tableau, tout n'est que silhouette et rythme. 3 lumi√®res apparaissent √† tour de r√īle, jamais simultan√©ment, bleu, jaune puis orange et le cycle recommence, un clignotement qui sert la m√©lop√©e.. En ajustant mon temps d'exposition sur le cycle entier, je fais appara√ģtre sur l'image les 3 lumi√®res simultan√©ment, un tableau dans le tableau, un instant qui n'existe que dans une √©chelle de temps diff√©rente, une s√©quence transform√©e en un instant, et aboutissement d'une phrase musicale.

Un tr√®s bon souvenir √† l'Op√©ra-Th√©√Ętre de Clermont-Fd ? Le plus difficile sera de n'en choisir qu'un. Le r√©cital de la soprano Sumi Jo, lors du premier rendez-vous des r√©citals Grande Voix √† l‚ÄôOp√©ra de Clermont-Ferrand (Centre Lyrique d‚ÄôAuvergne √† l'√©poque) Voir photos ci-dessous. Une pr√©sence, une modernit√©, une sinc√©rit√©, une performance de haute voltige loin de toute vell√©it√© ostentatoire, le tout sur fond d'une espi√®glerie capable √† elle seule de d√©poussi√©rer l'image que l'on peut nourrir encore √† tort de l'Op√©ra-Th√©√Ętre.

Des projets en cours ou des envies pour les prochaines mois √† nous faire partager ? Oui j'ai un projet qui mutualise plusieurs courants artistiques, h√©las mis en attente en raison des conditions sanitaires depuis mars 2020. Je ne peux h√©las en dire plus sans en d√©voiler la teneur, disons qu'il s'agit d'un projet Ňďcum√©nique qui me tient particuli√®rement √† cŇďur et me permet de travailler avec des personnes que je respecte infiniment.

As-tu souvent des "retours" des artistes photographiés ? Oui, d'une façon ou d'une autre, bien que les likes, partages et remerciements sommaires sur les réseaux sociaux aient bien souvent remplacé les échanges à proprement parler. Parfois non, le photographe lui-même est effacé par son image, seule centre d'intérêt, ce qui n'est pas incohérent et demeure une forme de reconnaissance pour un témoin silencieux.

Quelle est ta plus grande frustration ? La représentation usuelle qu'a le public de la photographie de scène ainsi que ses objets premiers (informations, communication...) ont tendance à éclipser la narration, le récit, l'univers ; une photographie d'un beau sourire aura toujours meilleur écho qu'une photographie qui s'efforce de raconter la scène. Autant saisir un sourire est à la portée de tous, suggérer en une image une histoire entière demeure la tentative la plus ambitieuse du photographe des Arts de la Scène.

Photo récital de Sumi Jo ©Yann Cabello

2. PAUSE CAFE avec Thomas Palmer

Vous prendrez votre café en compagnie d'un homme ultra-polyvalent et multi-talentueux au parcours non conventionnel : Thomas Palmer. Et ... sympathique en plus !

3. BANDE-SON MUSICALE OUATEE

FAUT PAS S'ENERVER !

Vous √™tes exasp√©r√©s ? En col√®re ? Agac√©s par des broutilles du quotidien ou par les grandes injustices du monde, voici un p√©riple musical apaisant, o√Ļ l'on vous prendra dans les bras. Vous retrouverez de grands airs chant√©s par Maria Callas ou Monserrat Caball√© √† des notes plus pop du Velvet Underground, ou de The Smiths, et plus inattendus comme Sting au luth, ou l'inclassable Dead Can Dance...
(Playlist compos√©e gr√Ęce √† vos propositions).

 

 

 


Bonne écoute !
PLAYLIST ENTRACTE - "DOUCEUR"


LA PROCHAINE : ODE A LA NATURE ?

Offrez-nous des grands espaces, des ambiances de forêts, des clapotis de ruisseau, du froissement dans les feuilles, des gazouillis d'oiseaux... On veut du vert et une bonne dose d'oxygène. Avez-vous ça en stock dans vos références musicales ?

©Gilles Racineux

Envoyez vos suggestions de chansons et musiques qui évoquent la nature (bouton rouge ci-dessous) :

Playlist de la NATURE !

4. EVASIONS MUSICALES

CONCERT (NON) ESSENTIELS #3

Troisi√®me et dernier concert, celui-ci a √©t√© enregistr√© depuis l'Op√©ra de Massy avec les artistes In√®s Berlet, Erminie Blondel, Charlotte Bonnet, Chlo√© Chaume, Farrah el Dibany, L√©opold Gilloots-Laforge, Rapha√ęl Jardin, Matthieu Justine, Avi Klemberg, Jean-Fran√ßois Marras, Alban Legos et Olivier D√©jean, accompagn√©s au piano par Paul Montag, sous une direction d'acteurs de Fr√©d√©rique Lombart.

Vendredi 14 mai à 20h sur la page Facebook Limelight Artists

SERIE "BASIQUE, LE CLASSIQUE"

Tous les vendredis à 20h50, retrouvez le format court "Basique, le classique" sur France 5. Ce programme, en partenariat avec France Musique, met en avant une formation musicale ou un(e) soliste classique durant 5 minutes, pour leur permettre d'exercer leur art "en live".
https://www.france.tv/france-5/basique-le-classique/

CONFERENCE-LECTURES

A l'initiative du d√©partement du Puy-de-D√īme, vous pourrez profiter de la conf√©rence-lectures anim√©e par Anny Duperey, Fran√ßois Soustre et Sylvain Dufour. Les trois complices commenceront la soir√©e avec des textes de Simone de Beauvoir avant de poursuivre avec des portraits et des √©crits plus personnels de femmes qui ont marqu√© leur √©poque‚Ķ et aussi nos vies.
Jeudi 27 mai à 19h30 - Gratuit, sur réservation au 04 73 42 23 16.
Site du département.

BARTABAS et MOZART

Rencontre entre la musique sacr√©e mozartienne, dirig√©e par Marc Minkowski, et l'art √©questre chor√©graphi√© par Bartabas. Un spectacle √©blouissant, donn√© dans le Man√®ge des rochers de Salzbourg,¬†avec ses quatre-vingt-seize arcades creus√©es √† m√™me la montagne.¬†Les solistes, le chŇďur et l'orchestre, r√©partis dans les loges √©tag√©es, semblent chanter cette messe pour les chevaux, men√©s d'une main de ma√ģtre par leurs cavaliers.
Attention, disponible seulement jusqu'au 17 mai 2021.

5. L'ACTU CAO

BIENT√ĒT LA PRESENTATION DE SAISON !

Face √† l'incertitude de pouvoir accueillir du public √† l'Op√©ra-Th√©√Ętre, et pour permettre aussi au plus grand nombre d'en profiter, nous avons choisi de vous pr√©senter la saison 21-22 dans une soir√©e informative, artistique et dr√īle, le samedi 28 mai √† 19H sur nos sites internet.

RENDEZ-VOUS SAMEDI 28 MAI à 19H !
(puis accessible quand vous voulez après cette date) Voir nos pages Youtube, Facebook et notre site internet. N'hésitez pas à vous abonner à nos pages pour ne rien manquer !

Vous suivrez Pierre Thirion-Vallet dans les coulisses de l'Op√©ra comme au Bon Pasteur, notre nouvelle adresse,¬† qui vous d√©voilera les grands noms et les rendez-vous phares de la saison prochaine. Une saison tr√®s riche o√Ļ le th√®me de la Lumi√®re a √©t√© choisi.

LES ABONNEMENTS d√©marreront d√®s le 1er juin 13h √† l'Op√©ra-Th√©√Ętre de Clermont-Fd (et d√®s le lundi 31 mai pour les m√©c√®nes).
Pour + d'infos : 04 73 29 23 44.

 

Facebook Instagram Youtube

SUCCES POUR NOTRE 1er JEU DE PISTE

Vous avez été une soixantaine à participer à notre 1er jeu de piste. Il était organisé en lieu et place de la journée "Tous à l'Opéra", le 08 mai dernier.
C'est donc sous un soleil radieux que les 60 participants se sont lancés en quête d'animaux, citations, lieux... pour finir par dénicher notre nouvelle adresse au Bon Pasteur.

Bient√īt, les vainqueurs se verront offrir des places de concerts pour la saison prochaine.

Merci à Sybille Le Jolly, notre stagiaire très impliquée dans le jeu.

6. LE COIN DES PETITS (ET DES PLUS GRANDS)

JEU DU MEMORY : LA REVANCHE DES "PETITS"

Le "Memory" c'est le succès garanti ! enfin... peut-être plus pour les enfants que pour les parents qui se font généralement battre à plate couture à ce jeu pourtant "facile". On retourne les cartes (24 ou moins) sur la tables et on tente chacun son tour de retrouver les paires. Si on trouve une paire, on prend les cartes gagnées puis on rejoue sinon on passe la main au voisin. Celui qui en trouve le plus a gagné.
Allez les enfants, faites-vous plaisir, et gagnez sans pitié !
Jeu à construire - Notice + images à découper et coller par ICI. 

POUR PETITES ET GRANDES OREILLES !

CHOEUR D'ENFANTS
Les enfants chantent aussi très bien ! Voici un extrait de la "Mélodie du Bonheur", concert enregistré au Grand Palais en décembre 2017 avec le Choeur d'Enfants Sotto Voce.

https://www.youtube.com/watch?v=X5ih_l3afPc

.

 

Facebook Youtube Instagram

Rendez-vous dans 15 jours. Envoi de la prochaine gazette : le vendredi 28 mai  !
Pour s'abonner, rien de plus simple il suffit de nous communiquer un mail à contact@clermont-auvergne-opera.com.


BANDE-SON avant que vous refermiez "Entracte" : n'oubliez pas de contribuer à la réalisation de notre prochaine bande-son dédiée à la NATURE ! (hop 1 clic sur le bouton rouge ci-dessous).
Merci !

suggestion(s) musicale(s)

FORWARD
MailerLite