EDITO # 4

 

N‚Äôh√©sitons pas √† parodier Bourdieu¬†: comme la sociologie, l‚Äôart lyrique est aussi un sport de combat¬†! Mais dont le chant sort toujours victorieux. Il est inoxydable, ind√©modable, bref indestructible. Prenez par exemple les autres modes d‚Äôexpression artistique. On a peint sur n‚Äôimporte quel support, avec les pieds, les mains, le corps, la queue d‚Äôun √Ęne et bien d‚Äôautres proc√©d√©s encore. Pour sculpter on a fait feu de tout bois du marbre glorieux √† la fa√Įence d‚Äôun urinoir. Idem pour la musique. Echapp√©e de la prison des partitions elle a depuis belle lurette pris la poudre d‚Äôescampette. L‚Äô√©criture a √©t√© d√©compos√©e en tout sens, recompos√©e en d√©pit du non-sens et sans dessus dessous afin qu‚Äôun sang nouveau abreuve ses sillons sans siller. Mais force est de reconna√ģtre que l‚Äôop√©ra a toujours √©t√© et restera l‚Äôop√©ra¬†: un cocktail magique et inexplicable de trag√©die, de com√©die, ou des deux m√™l√©s, d‚Äôaccessoires insolites et de d√©cors luxuriants travers√©s de lumi√®res inqui√©tantes, de costumes √©tonnants et de deus ex machina inou√Įs, de rebondissements tellement r√©p√©t√©s que l‚Äôon s‚Äôy laisse encore et toujours prendre en dehors de toute logique. Et tout √ßa p√©tri de chant, irrigu√© d‚Äô√©motion, transfigur√© par la magie de la voix. Alchimie d√©licate et fragile certes. Mais l‚Äôop√©ra est toujours l√† bien vivant. M√™me le cin√©ma n‚Äôa pu en venir √† bout. L‚Äôop√©ra film√©¬†? Plat comme un √©cran, guind√© de pr√©tention, b√Ętard par nature. Un √©chec par vocation¬†: une image sans relief. Les quelques rares r√©ussites redeviennent du cin√©ma. Et c‚Äôest tant mieux. Il faut cette profondeur m√©taphysique sortie de cette bo√ģte improbable, jaillie de ce cube fabuleux qu‚Äôest la sc√®ne pour ensorceler le public. Il faut aussi et peut-√™tre surtout la folie de tous ceux qui le d√©fendent et le font vivre, du machiniste au public, pour en faire cet irrempla√ßable √©lixir, d‚Äôamour bien entendu¬†! Alors √† bient√īt‚Ķ

 

Roland Duclos, journaliste - mélomane,
Administrateur de Clermont Auvergne Opéra

 

   SOMMAIRE

 


             LE METIER DU JOUR Eclairagiste
            
LA PAUSE CAFE avec Arnaud Lauras, pianiste
             NOTRE
SELECTION d'évasions musicales
             VOS MESSAGES sur notre répondeur téléphonique
             INFOS PRATIQUES pour Egmont - Les Nuits d'été
             LE COIN des petits et grands
            
ACTU DES AMIS Sauvetage de l'orchestre des D√īmes
            
COURRIERS des lecteurs

 

            

METIER DU JOUR

ECLAIRAGISTE avec Véronique Marsy et Catherine Reverseau

Voici un autre travail de l'ombre, qui r√©v√®le et sublime celui des autres gr√Ęce √† la lumi√®re. Aujourd'hui nous posons quelques questions √† V√©ronique Marsy et Catherine Reverseau sur leur m√©tier d'√©clairagiste.

Photos de L'Italienne à Alger par Yann Cabello.

Comment √™tes-vous devenue √©clairagiste ? V√©ronique Marsy : C'est en accompagnant r√©guli√®rement des amis com√©diens lors de leurs r√©p√©titions que j'ai d√©couvert de l'int√©rieur la part indispensable des m√©tiers techniques du spectacle. Je trouvais absolument magique de pouvoir donner une telle vie √† ce qu'ils disaient gr√Ęce √† des projecteurs qui s'allumaient sur eux,¬† faisaient vibrer les costumes et les d√©cors. Des pleins feux √† la p√©nombre ou bien encore une simple suggestion color√©e...autant d'atmosph√®res cr√©√©es √† l'√©gal de tableaux.
Catherine Reverseau : J‚Äôai d√©couvert ce m√©tier quand j‚Äô√©tais costumi√®re comme un outil qui magnifiait et modifiait les couleurs et les textures des costumes. Par la suite, le hasard m‚Äôa fait remplacer un √©clairagiste sur une tourn√©e et ce m√©tier s‚Äôest impos√© √† moi comme une passion d√©vorante gr√Ęce √† ses possibilit√©s abyssales et son langage √† part enti√®re.

                                              

Quelle est une journ√©e type ? V√©ronique : Je parlerais plut√īt d'√©tapes types de travail. Lorsqu'on d√©bute une cr√©ation, un long entretien avec le metteur en sc√®ne ou chor√©graphe permet de d√©couvrir ses intentions de mise en sc√®ne, les d√©placements des acteurs, les atmosph√®res souhait√©es..
La découverte sur plan des décors, les premières ébauches de costumes, la musique.. Tout cela nourrit mon imagination et me permet d'envisager progressivement quels types de projecteurs, quels filtres de couleurs permettront de reproduire l'effet voulu, l'atmosphère attendue. Déterminer l'angle de projection d'un projecteur  permettra de mettre en valeur le comédien et de faire vivre son costume de différentes façons. Tout cela correspond  pour moi à une longue période de réflexion qui débouche sur le dessin d'un "plan de feux". (plan de projecteurs).
Et quand enfin on démarre la période des répétitions avec les chanteurs ou acteurs qui me permet d'élaborer les effets lumière jour après jour (ajout des costumes, des maquillages...). C'est à ce moment, que je teste concrètement des contre-jours, des lumières latérales, des couleurs et crée des images au fur et à mesure que les scènes se déroulent.
Catherine : Il n’y a pas de journée type dans ce métier et c’est justement ça qui est passionnant. Ca peut être à la maison,

√† r√©fl√©chir, √©couter une Ňďuvre, se¬†documenter, faire des plans √† l‚Äôordinateur. En¬† r√©union¬† avec le metteur(se) en sc√®ne, sc√©nographe, costumier(e). Dans des camions, trains pendant les tourn√©es. En atelier √† fabriquer ou adapter des √©l√©ments lumineux pour le spectacle. Sur un plateau de th√©√Ętre pour installer les projecteurs avec les techniciens de la salle, brasser le mat√©riel et r√©gler un √† un chaque projecteur. Puis beaucoup de journ√©es¬† assise en r√©gie durant les jours de r√©p√©titions pour chercher les √©tats lumineux avec les artistes et le metteur en sc√®ne,¬† puis les enregistrer sur la console lumi√®re pour une √©criture globale.¬†¬†¬†¬†


Ce qui est le plus complexe dans votre métier ? Véronique :
Rester zen quand un chanteur ou un com√©dien ne respecte pas l'emplacement o√Ļ il est cens√© se positionner sur le plateau et donc le voir chanter ou d√©clamer quelques instants dans la p√©nombre voire dans le noir !¬†¬†¬†

  

Les t√Ęches ou p√©riodes qui vous enthousiasment le plus¬†? V√©ronique : Lorsque les premi√®res r√©p√©titions ont lieu et que je peux commencer √† √©laborer sur la console lumi√®re les premiers effets, les premi√®res ambiances. C'est comme si les projecteurs me servaient de pinceaux.
Catherine : Toutes les √©tapes sont enthousiasmantes¬†: Le tout d√©but, o√Ļ l‚Äôon imagine, invente ce que sera le spectacle est tr√®s jubilatoire¬†! Tout est¬† possible...enfin.. avant que la ligne budg√©taire nous ram√®ne un peu √† la raison. Cette p√©riode est passionnante car elle se d√©roule en osmose avec la mise en sc√®ne, le sc√©nographie, les costumes,¬† la musique, la danse.
Puis les répétitions. J’ai la chance d’être très souvent présente dès le début du travail pour que tout se tricote en même temps. C’est comme ça que la lumière est la plus juste. J’adore le travail en équipe et les partages qui vont avec..  j’aime reprendre des scènes, affiner la lumière au fur à mesure des répétitions, trouver, remettre en cause, changer d’angle, recommencer.
Et enfin le¬† travail √† la console lumi√®re, bien cach√©e dans la r√©gie¬† pendant le spectacle. Ce sont des moments privil√©gi√©s o√Ļ l‚Äôon respire tous ensemble. C‚Äôest aussi √©mouvant de sentir¬† les r√©actions du public dans le noir.

 Photos 1.2 de Madame Butterfly et 3.4 d'Orphée et Eurydice par Ludovic Combe

Quelles sont les qualités principales pour faire ce métier ? Véronique : L'observation et l'écoute, un esprit d'équipe indispensable, une capacité d'adaptation rapide.
Catherine : Le go√Ľt des autres et du spectacle, la passion, l‚Äô√©coute, la patience, l‚Äôobservation, ¬†la curiosit√©, une grande sensibilit√© et une bonne forme physique.

                                              

Les idées reçues sur votre métier, contre lesquelles vous aimeriez lutter ? Catherine : Que ce métier  n’est pas  qu’un travail technique ! ..il est intimement lié à l’artistique, c’est aussi un travail de création.

Quels sont les signes d'un travail réussi ? Véronique : Pour moi, un travail est abouti et réussi lorsque lors d'une représentation, sans m'y attendre, je ne vois plus les aspects techniques de ce qui se passe sur le plateau mais que je me mets à regarder évoluer les acteurs et me laisse saisir par l'émotion de la scène. Je pense que c'est le signe d'une parfaite harmonie entre les intervenants (techniques et artistiques) au même moment et que le public peut le ressentir.
Catherine : Quand à la fin  d'une représentation on ne dissocie pas la lumière de l’ensemble.

 

Vos modèles, dans le métier ? Véronique : Je suis toujours admirative de la finesse avec laquelle Dominique Bruguière (éclairagiste entre autre de Patrice Chéreau ou bien de Luc Bondy) éclaire ses personnages. La subtilité de ses éclairages contribuent toujours grandement à l'émotion que dégagent les acteurs sur scène.

 

Avez-vous une anecdote particuli√®re √† partager ? V√©ronique : Je me souviendrai toujours d'une date de tourn√©e de Traviata, mise en sc√®ne par Pierre Thirion-Vallet. Pierre et moi √©tions en r√©gie, pr√™ts √† d√©marrer la repr√©sentation. La salle √©tait au noir et je devais lancer le premier effet lumi√®re. Derri√®re le rideau rouge, encore cach√©e du public pour seulement quelques instants, une chanteuse devait se trouver allong√©e dans un lit. Mais c'est alors, que dans le casque de l'interphone me reliant au plateau, j'ai entendu un technicien chuchoter " euh, dites ! c'est normal qu'il n'y ait personne dans l' lit ? "... pendant ce temps, le chef d'orchestre avait lanc√© ses musiciens pour l'ouverture de l'op√©ra, le rideau rouge allait devoir se lever sur un lit ...vide !! Nous ne pouvions pas faire marche arri√®re... Le metteur en sc√®ne me donnait des coups de coude pour que je lance la lumi√®re et me jetait des regards interrogatifs, ne comprenant pas pourquoi je tra√ģnais √† d√©marrer le spectacle. Et moi, qui ne voulais pas l'inqui√©ter en l'informant qu'au m√™me instant, derri√®re le rideau,¬†une chanteuse sprintait pour se jeter dans le lit et rabattre le drap sur elle... que le rideau s‚Äôouvrait ! Ce n'est qu'√† l'issue de la repr√©sentation que j'ai racont√© √† Pierre, totalement incr√©dule, la frayeur que nous avions tous eue. Il ne nous restait plus qu'√† rire de l'anecdote !
Catherine : J‚Äôai plein de bons souvenirs √† l'op√©ra-th√©√Ętre de Clermont-Ferrand, mais j‚Äôai un faible pour Orph√©e et Eurydice o√Ļ nous avons pu mettre en place un ballet de perches...

     

     Véronique Marsy,
Catherine Reverseau,
éclairagistes.

LA PAUSE CAFE

avec Arnaud Lauras, pianiste

Cette fois-ci nous bavardons en compagnie d'Arnaud Lauras, depuis de nombreuses ann√©es engag√© dans le spectacle vivant gr√Ęce √† la salle La Capitainerie situ√©e √† Joze (63). Arnaud est aussi et peut-√™tre avant tout pianiste. D'ailleurs y' a pas un piano dans le coin ?... chiche ? ...

Sujets évoqués :

- son attachement à la culture et aux arts
- sa pratique du piano
- l'actualité de la salle La Capitainerie

EVASIONS MUSICALES

Imprévus en concert
(4 min)
Voici une sélection de moments cocasses ou imprévus lors de concerts de musique classique. Chat, pirouette, baguounette... Oui ça sent les bêtisiers de fin d'année !
Funny Concert Moments

 

Concert Limelight Artists
(direct)
Concert qui se déroulera à la Salle Gaveau, ce vendredi 4 décembre à 20h et sera diffusé en direct sur la page Facebook de l'agence et accessible ensuite en permanence.
Ce concert sera offert √† l'association Music'O Senior qui Ňďuvre aupr√®s des malades atteints d'Alzheimer et diffus√© ainsi dans des Ehpad.¬†
Facebook Limelight Artists

VOS MESSAGES AUDIO ...

" BIP ! " ...

Le répondeur est à votre service.
Et vous ? N'hésitez pas à compléter, réagir et déposer vous aussi vos messages... Vous avez carte blanche ! Pour ceux qui préfèrent avoir un thème, voici celui de la semaine prochaine :  "Quelle musique ou chanson, vous donne instantanément la pêche ?".  A vous de jouer : 04 73 29 23 44 ! 

( lundi au vendredi, entre 9h-12h et 14h-17h
Pensez à nous laisser votre prénom ).

ECOUTEZ LE REPONDEUR !

L' ACTU DE CAO

EGMONT - LES NUITS D'ETE Jeudi 17 décembre 2020 - 19h - Maison de la Culture

Si les conditions sont réunies, le spectacle Egmont -  Les nuits d'été pourra avoir lieu le jeudi 17 décembre, en partenariat avec l'Orchestre national d'Auvergne.

ATTENTION CHANGEMENT D'HORAIRES
Le spectacle aura lieu à 19h (ouverture des portes à 18h). Ainsi, votre billet de spectacle vous servira de dérogation pour rentrer tranquillement chez vous.

PLACEMENT
Pour respecter la distanciation sanitaire, le placement sera libre et une place sera laissée vacante entre chaque personne ou groupe de personnes.
Si vous avez une place en première série, vous serez placé au parterre et si vous avez une place en deuxième série, vous serez au 1er balcon, tout simplement.

Retrouvez les détails du programme de cette soirée du 17 décembre, sur notre site internet.

LE COIN DES PETITS ET DES PLUS GRANDS

L'OPERA EN FAMILLE par Rachel Zatla

Test de personnalité : "A quel personnage de Lucia corresponds-tu ? "

Quel personnage de l‚Äôop√©ra Lucia di Lammermoor de Donizetti es-tu ??? R√©ponds aux questions ci-dessous en choisissant la proposition qui te correspond le mieux. Reporte-toi √† la grille de solutions pour conna√ģtre ton r√©sultat ‚Ķ mais ne triche pas, et consulte la grille une fois seulement le test termin√© !¬†

1. Ton futur amour serait…
A. Beau 
B. Riche
C. Intelligent 

2. Si tu étais un fruit, tu serais… 
A. Un pamplemousse
B. Une mangue 
C. Une noix de coco 

3. Quand on te fait une critique…
A. Tu t‚Äô√©nerves aussit√īt
B. Tu te tais et subis
C. Tu réponds calmement

4. Quel est ton dessert favori ? 
A. Le bavarois aux fraises 
B. Le tiramisu
C. Les profiteroles 

5. Ton ami(e) t’a menti…
A. Il-Elle a intérêt à se faire pardonner en t’invitant dans le meilleur resto de la ville
B.Tu ne veux plus le-la voir, faut pas rêver ! 
C.Tu fonds en larmes, comment est-ce possible ?

6. Par amour, tu serais capable de :
A. Mourir
B. Voler
C. Tuer 

7. Plus tard, tu aimerais devenir… 
A. Auteur (e)
B. Notaire 
C. H√ītesse de l‚Äôair/ steward¬†

8. Comment vois-tu ton mariage… 
A. Une manière d’officialiser ton couple 
B. Une magnifique cérémonie 
C. Une fa√ßon de payer moins d‚Äôimp√īt¬†

9. Si tu étais un mot, tu serais…
A. Luxe 
B. Folie 
C. Rigueur

10. C√īt√© danse, tu es plut√īt‚Ķ
A. Valse
B. Rock 
C. Salsa 

11. Pour vivre en commun, il faut être… 
A. Généreux 
B. Négociateur
C. Courageux 

 

 

 

Pour savoir à quel personnage vous correspondez le plus :
consultez les RESULTATS de VOTRE TEST
(version imprimable)

L'ACTU DES AMIS

SAUVETAGE DE L'ORCHESTRE DES D√ĒMES

Nos amis de l'orchestre des D√īmes, compos√© de 73 musiciens, vivent une p√©riode difficile en raison de la crise sanitaire. En r√©action, et comme solution de sauvetage, ils proposent une s√©rie de concerts en formations r√©duites, pr√™ts √† r√©pondre aux collectivit√©s et salles de concerts pour de prochaines dates... Peut-√™tre une programmation √† sugg√©rer pr√®s de chez vous pour ces f√™tes de fin d'ann√©e ?¬†

Le répertoire des oeuvres de musique de chambre, appropriées aux impératifs des protocoles sanitaires, est consultable en ligne :  https://orchestre-symphonique-des-domes.com/musique-de-chambre.html 
 

COURRIERS DES LECTEURS

"QUAND LE SORT S'EN MÊLE !

Il y a plusieurs ann√©es, mon mari et moi avons assist√© √† une repr√©sentation de l'op√©ra "Norma" de Bellini, √† N√ģmes, dans un th√©atre (peut-√™tre th√©√Ętre de la Calade) qui allait fermer.
D√®s le d√©but, le Chef a pr√©venu le public que tout l'orchestre √©tait contre la fermeture de ce th√©√Ętre... (ambiance)... l'op√©ra commence, les costumes √©taient particuliers : les Gaulois √©taient v√™tus d'une grande toge en toile de jute, style sac √† patates, et √©taient chauss√©s de spartiates (tout comme les Romains !!). Le Chef des Druides Oroveso, avait en plus un long b√Ęton druidique pour le distinguer des autres. L'op√©ra se d√©roule, quand, soudain, panne d'√©lectricit√© ! Restent uniquement √©clair√©s les pupitres des musiciens (qui doivent √™tre branch√©s sur les issues de secours... c'est ce qu'on a pens√©). On attend dans le silence que ce soit r√©par√©... Miracle ! √ßa reprend.¬†
Personnellement j'ai toujours √©t√© attir√©e (que ce soit en peinture, sculpture ou sur sc√®ne) par la fa√ßon dont les artistes, ou mod√®les, sont chauss√©s. Donc, je regarde les spartiates, et tout particuli√®rement celles d'Oroveso qui, lorsqu'il chantait, faisait suivre le rythme de la musique √† ses doigts de pieds..... fou rire.... Soudain, en plein aria, Oroveso devient aphone : plus un son ne sort de sa gorge. Furieux, il donne un grand coup de son b√Ęton druidique sur le sol de la sc√®ne, et sort pour ne plus repara√ģtre. Le Chef, sto√Įque, s'adapte et continue la musique, sans les paroles. Au moment du fameux duo Adalgisa/Norma, les deux divas emport√©es par leur √©lan, s'emballent et vont plus vite que la musique... Grand coup furieux de baguette du Chef sur son pupitre. Arr√™t de l'orchestre et des chanteuses. Silence.... et tout repart √† la bonne mesure.
Oroveso n'est pas venu saluer à la fin, bizarre, non ???
Comme vous le voyez, on ne peut pas oublier de telles performances artistiques.
Merci d'avoir lu ce petit texte et bravo pour les belles initiatives que vous lancez."
Edith.

Quelques-uns de vos messages qui font toujours plaisir !

Merci pour cet Entracte #3
Il nous permet de patienter jusqu'au 15 décembre en croisant les doigts, les bras, les pieds... pour que ce soit la fin de cette pandémie et des confinements !
Bravo et merci à toute l'équipe
Francis

------------

Merci pour votre bulletin, contente de découvrir les coulisses de l'opéra.
Elisabeth.

 

ENVIE DE PARTICIPER ?

N'hésitez pas à envoyer vos textes par mails ou à laisser vos messages sur notre répondeur. lls nous permettront d'enrichir notre prochain numéro d'Entracte ! Au plaisir de vous retrouver d'une façon ou d'une autre.

 

INFOS PRATIQUES :

- Laisser un message sur notre répondeur  : 04 73 29 23 44 entre 9h et midi ou 14h et 17h, du lundi au vendredi.

- Envoyer vos textes par mail à contact@clermont-auvergne-opera.com

Envoyer un texte par mail

 

 

A la semaine prochaine pour un nouvel Entracte, ludique et informatif !

L'équipe de CAO.

 

Facebook Youtube Instagram

FORWARD
MailerLite