Hi !

Aller, ce soir, je commence ce message par une apostrophe en Américain ... comme la personne dont je voulais te parler.

Mardi 22 ď»żSeptembre, 22h50. Je termine la soirĂ©e Ă  mon bureau pour t'Ă©crire ce message, alors que je viens de finir un Call Zoom avec les "Hamsters", cette communautĂ© bienveillante de sportives et sportifs qu'a fĂ©dĂ©rĂ© Bertrand Soulier. Très sympa de pouvoir Ă©changer avec quelques une et quelques uns des membres de cette communautĂ© (que tu retrouve ici : https://hamsters-running-club....).

Comme tu as dû le remarquer en objet de ces mails, ces derniers jours, je suis inspiré et je te le partage.

C'est tantôt par des podcasts, tantôt par des livres et justement, ce qui m'a inspiré il y a quelques jours quand je me suis noté de te parler de ce sujet, c'est un sportif qui a écrit un livre pour relater son histoire et ses défis.

Je t'e ai déjà parlé d'ailleurs, puisqu'il s'agit de Rich Roll, dont je viens de terminer - enfin - le livre !

Et quasiment à la fin de son livre "L'ultramarathon m'a sauvé" ou "Finding Ultra" en Anglais, Rich Roll écris ces quelques mots pour exprimer la sensation qu'il ressent lors de son défi EPIC5, qu'il a relevé en 2010 : 5 Ironman d'affilé sur 1 île différente de Hawaii à chaque fois. Au début, lui et son compère Jason Lester, handicapé du bras droit après un accident prévoyaient de le faire en 5 jours (1 IM par jour), mais ils ont finalement pris 7 jours.

Une belle claque que d'avoir lu ce livre, surtout au moment où je me fixe un défi qui va m'occuper les 18 prochains mois !

En tout cas, je comprends aussi ce que Rich Roll voulait dire par ď»ż"le bonheur dans l'Ă©puisement". Certainement pas au mĂŞme point que lui, mais je le comprends.

Et c'est encore la preuve qu'il ne faut rien lâcher !

Et toi, est-ce que cette citation te parle ? Est-ce que tu as dĂ©jĂ  ressenti cette dĂ©livrance, ce soulagement, cette clairvoyance dans l'effort ? Clique sur "rĂ©pondre" Ă  ce mail pour m'en dire plus.

A demain !

Ermanno

Semper Tibi Confide

Ah, encore une chose : si tu veux relire une éditions précédente, je t'ai créé un recueil de ces emails quotidiens. Il est ici : https://ermanno.fr/mail

Ne plus recevoir mes emails