EXPOSITIONS PHOTO | BEAUX LIVRES

Newsletter spéciale été 2021 #2

- Sélection publications d'artistes en exposition -

LISA KOHL | Erre

L’exposition ERRE s’accompagne de la première publication de l’artiste, qui propose un regard très complet sur son œuvre de ces dernières années. Ce premier ouvrage revient sur d’autres productions et séries de Lisa Kohl, mises en regard des séries Passage et Shelter exposées à Arles, notamment : Sleepers, The Line, Land(e)scape, Inbetween, Paradise lost…

L’ouvrage comprend deux textes de référence, inédits : par Danielle Igniti et par Claire Buchler (professeur d’arts plastiques détachée au Casino – Forum d’art contemporain, Luxembourg). L’artiste ayant aussi été particulièrement touchée par le poème « L’Errance emmurée » du poète Jamel Eddine Bencheik, une reproduction de ce poème sous forme d’une page déchirée créé un éclairage supplémentaire sur le travail de Lisa Kohl. Afin de proposer une cohérence graphique entre l’ouvrage et l’exposition, la conception graphique du livre a été confiée à l’agence Bunker Palace, également en charge de l’identité graphique des projets d’exposition Erre et Providencia. L’ouvrage est bilingue français – anglais.

Conception graphique : Bunker Palace | Direction d’ouvrage : Danielle Igniti | Textes : Claire Buchler, Danielle Igniti  | Editeur : Lët’z Arles et Centre national de l’audiovisuel | Année de publication : 2020 | ISBN : 978-2-9199528-2-3

Exposition | Site des Rencontres d'Arles

Lisa Kohl | Site officiel

DANIEL REUTER | Providencia

Lors de sa candidature pour Lët’z Arles, Daniel Reuter a pensé son projet Providencia comme un ensemble cohérent entre l’exposition et la publication. D’emblée, pour l’espace du livre, quelques lignes claires se sont dessinées, tout comme la volonté de trouver un co-éditeur expert de l’édition photographique, aux côtés du CNA et de Lët’z Arles. C’est Skinnerboox, maison d’édition indépendante et focalisée sur la photographie contemporaine, qui intègre le projet. L’éditeur Milo Montelli et le designer Federico Carpani ont ainsi développé une mise en page qui associe plusieurs papiers, transparences et textures.

Une contribution d’Alejandro Zambra, écrivain chilien contemporain, intègre l’ouvrage. « Accent » nous prend à bord d’une course en taxi qui relègue la conversation d’un chauffeur de taxi et de son client, prenant comme cadre la ville de Santiago di Chile marquée par les manifestations de novembre 2019. Les propos des deux protagonistes recueillis lors de cette traversée urbaine font résonner les images du livre avec leur contexte d’actualité et les tensions présentes. L’ouvrage est bilingue, le texte est en langue originale espagnole, accompagné de sa traduction anglaise.

Concept et séquençage : Milo Montelli (Skinnerboox) | Graphisme : Federico Carpani | Coordination éditoriale : Michèle Walerich (CNA) | Texte : Alejandro Zambra | ISBN : 978-88-94895-35-3 | Co-édition : Skinnerboox, Lët’z Arles et CNA

Exposition | Site de Lët'z Arles

Daniel Reuter | Site officiel

CHRISTIAN ASCHMAN | Hors-Champs

Dans la continuité de ses missions photographiques et soucieux de contribuer à la sauvegarde du patrimoine par le moyen de la photographie, le Centre national de l'audiovisuel (CNA) a mandaté en 2018 le photographe Christian Aschman pour dresser un inventaire visuel intra- et extra-muros de la zone industrielle dite Agrocenter. Basé à Mersch, au centre du Luxembourg, ce lieu dédié à la production agroalimentaire depuis 1959 est aujourd'hui en voie de disparition pour laisser la place à un nouveau quartier résidentiel et commercial.

Après un an sur le site, Christian Aschman dévoile ici l'architecture, les fonctionnalités et les singularités des édifices construits entre 1959 et 1998, capte les atmosphères dégagées par cet univers à huis clos et inaccessible au public pendant des décennies et cerne le terrain et le paysage dans lesquels il s'inscrit.
Marguy Conzémius, commissaire d'exposition et en charge des commandes photographiques au CNA, décrit les démarches photographiques appliquées par le photographe pour relever le défi de la mission qu'elle lui a proposé.

Antoinette Lorang, historienne de l'art, expose des références et exemples surprenants ayant pu influencer les architectes et le maître d'ouvrage des différentes fabriques. Elle s'arrête plus spécifiquement sur l'implication de l'architecte luxembourgeois Arthur Thill dans la première phase de construction du site.

Publié par: Centre national de l'audiovisuel (CNA) | Edité par: Marguy Conzémius (CNA) | Photographes: Christian Aschman, et divers photographes historiques | Textes: Marguy Conzémius, Antoinette Lorang | Année: Juillet 2020 | ISBN : 978-99959-809-1-7

Exposition en cours | Biennale Urbi et Orbi

Christian Aschman | Instagram officiel

RAOUL RIES | The New Towns

The New Towns ont été planifiées et construites en Angleterre pour abriter les populations qui avaient perdu leurs maisons pendant la Seconde Guerre mondiale. À partir de 1946, les New Town Development Corporations étaient responsables de leur gestion, de leur conception et de leur développement. Pendant sept décennies, le climat économique a fluctué, les idées politiques ont changé et de nouvelles aspirations sociales ont remplacé les rêves des générations précédentes. Aujourd’hui, les villes nouvelles conservent une partie de leur caractère initial mais leur identité se déplace au profit de plus en plus d’éléments nationaux et internationaux.

Le livre est accompagné d’un essai du professeur d’histoire sociale et urbaine Mark Clapson.

Raoul Ries est un photographe basé à Londres et au Luxembourg. Il s’intéresse aux personnes et aux lieux, et à la manière dont leur histoire et leurs caractéristiques clés peuvent être perçues ou reconstruites dans une photographie. Le travail de Raoul Ries a été exposé internationalement.

Photographe : Ries Raoul | Ville : Berlin | Auteur : Clapson Mark | Editeur : The Velvet Cell  | Date d'édition : 2020 | ISBN : 9781908889744

Exposition en cours | Biennale Urbi et Orbi

Raoul Ries | Site officiel

SEBASTIEN CUVELIER | Paradise City

Paradise City suit la recherche de Sébastien Cuvelier à travers les paysages tant contemporains qu’anciens de l’Iran pour localiser une version insaisissable et onirique du paradis.

Le voyage de Sébastien Cuvelier en Iran a été inspiré par un manuscrit écrit sur le voyage de son défunt oncle à Persépolis il y a près de 50 ans. À Paradise City, des photographies du séjour de Cuvelier en Iran sont superposées sur le journal de son oncle pour créer une conversation entre les deux voyages.

L’Iran dépeint dans les écrits et les photographies de son oncle – qui ont ensuite fait surface dans une mallette – était très éloigné de celui auquel Cuvelier était confronté. Les photographies représentent des vues, des jardins, des personnes ou des bâtiments, souvent physiquement cachés ou voilés par le matériel, le feuillage, l’obscurité, le point de vue ou l’ombre. Ils montrent des aperçus de l’Iran contemporain à travers les yeux de Cuvelier et des personnes qu’il a rencontrées – parfois romantiques, nostalgiques ou même utopiques.

«Le concept même de paradis est intrinsèquement iranien. Le mot paradis vient du vieux persan paridaida – qui signifie jardin clos. Il est donc naturel que ce mot résonne dans tous les coins d’un pays où l’histoire est pleine de nostalgie, les gens sont profondément romantiques et les fleurs sont partout. La jeunesse iranienne contemporaine a également développé ses propres notions de paradis et, pour la plupart, il est ancré en Perse. Son existence est liée à l’espoir, à la quête du changement, au désir d’un nouveau départ. Ces sentiments apportent avec eux un soupçon de nostalgie omniprésent, vu dans les contes de famille, les albums photo ou à travers la mémoire fanée de cousins éloignés qui ont émigré pour trouver leur propre ville paradisiaque. », dit le photographe.

Photographe : Cuvelier Sébastien | Ville : Londres | Editeur : Gost Books | Date d'édition : 2020 | ISBN : 9781910401477

Exposition Visage(s) d'Europe | Site de l'EUNIC

Sébastien Cuvelier | Site officiel

A paraître

JEFF WEBER | Serial Grey

Rentrée 2021

« Le titre choisi pour l’exposition de Nîmes, Serial Grey, qualifie bien l’ensemble des Neural Networks, mais il fait question quand on considère les autres (petites) images noir et blanc, grises. L’idée d’un gris « de série » (commun) ou « en série » (en quantité) est destinée à unifier des formes photographiques qui semblent au premier regard fort lointaines, voire opposées. » 

Jean-François Chevrier, Jeff Weber, des petites images, mai 2021, extraits du catalogue à paraître aux éditions Roma.

L'image à droite fait partie du dossier presse et n'est pas la couverture officielle du catalogue.

Exposition | Site du Carré d'Art

Jeff Weber | Site officiel

 

La Mission culturelle du Luxembourg en France est une initiative du Ministère de la culture du Luxembourg avec le soutien de l'Ambassade du Luxembourg à Paris.

La Mission culturelle du Luxembourg en France est membre du Forum des instituts culturels étrangers à Paris [FICEP] 

Remerciements à la Fondation Biermans-Lapôtre pour son soutien régulier.

Mission culturelle du Luxembourg en France

4 Boulevard F.D. Roosevelt, Luxembourg
Luxembourg

LIKE TWEET FORWARD