Communiqué de presse de Générations Futures

Alors que le salon de l'agriculture s'ouvre dans quelques jours, Générations futures rend public un rapport inédit (1) sur la présence des résidus de pesticides mesurés dans des fruits et légumes non bio consommés en France.

Ce rapport a été élaboré sur la base de données officielles produites par la direction générale de la répression des fraudes ( DGCCRF). Ces analyses officielles nous ont permis de réaliser un classement des fruits et des légumes en fonction de la fréquence de la présence de résidus de pesticides mesurés et un classement des fruits et légumes en fonction de la fréquence des dépassements des limites maximales en résidus (LMR), sur une période allant de 2012 à 2016. En tout ce sont 19 fruits et 33 légumes qui ont pu être étudiés sur la base des données fournies par la DGCCRF.

Quels résultats ?

Présence de résidus de pesticides : Valeurs moyennes pour les fruits et légumes

  • Pour les fruits, nous avons pu constater, en moyenne, la présence de résidus de pesticides quantifiés dans 72,6 % des échantillons analysés sur les cinq années des données compilées.
  • Pour les légumes, cette valeur est de 41,1%.

Présence de résidus de pesticides quantifiés : Valeurs détaillées par fruit et légumes

  • Le raisin (pour 89% des échantillons), la clémentine/mandarine (pour 88,4%), la cerise (87,7%), le pamplemousse/pomelos (85,7%), les fraises (83%), les nectarines/pêches (82,8%) et les oranges (80,6%) sont tout en haut du classement pour la présence de résidus de pesticides quantifiés dans les échantillons analysés par les fraudes entre 2012 et 2016. Les fruits qui sont les moins concernés par cette présence de résidus de pesticides sont les prunes/mirabelles (34,8%) suivis des kiwis (27,1%) et des avocats (23,1%) – voir ci-dessous.
  • De la même manière pour les légumes, ce sont les céleris-branches (84,6%), les herbes fraîches* (74,5%), les endives (72,7%), le céleri-rave (71,7%) ou encore les laitues (65,8%) qui se retrouvent dans le haut du classement pour la présence de résidus de pesticides quantifiés sur cette période. En fin de classement, pour cette présence des résidus de pesticides, on trouve : les betteraves (4,4%), les madères/ignames (3,3%), les asperges (3,2%) et enfin le maïs doux (1,9%). Voir ci-dessous.

*Cette catégorie générique de la DGCCRF ne comprend pas le persil, la ciboulette et le basilic, analysés à part.

Quid des limites maximales en résidus ? Concernant les dépassements des limites maximales en résidus de pesticides, ces seuils légaux fixés par l’UE et qui ne doivent pas être dépassés, la palme revient :

  • Pour les fruits aux cerises (6,6% des échantillons), suivi des mangues/papayes (4,8%), des oranges (4,4%) et des kiwis (4,1%).
  • Pour les légumes, ce sont les herbes fraîches* qui dans 29,4 % des cas présentent des dépassements de LMR, suivi du céleri-branche (16%) puis des blettes (12,1%) et des navets (9,1%).
  • Enfin, dans les légumes, seuls les artichauts, les betteraves, le maïs, la pastèque, les pois non écossés et les potirons ne présentent aucun dépassement de LMR. En revanche, pour les fruits, tous ont été concernés par des dépassements de LMR.

*Cette catégorie générique de la DGCCRF ne comprend pas le persil, la ciboulette et le basilic, analysés à part.

« Ce travail systématique de compilation des données officielles, jamais réalisé en France, permet pour la première fois d’obtenir un classement des fruits et légumes non bio réellement consommés en France par rapport à la fréquence de la mesure de résidus de pesticides. Forte de ses résultats, notre association encourage le gouvernement à prendre des dispositions rapides et efficaces pour la promotion de l’agriculture biologique et, en même temps, pour mettre en place une vraie politique de changement des systèmes de production sur les surfaces non bio permettant de réduire fortement l’usage des pesticides dans le cadre d’un Ecophyto réellement ambitieux ! » déclare F. Veillerette.

(1) Téléchargez le rapport
Le lien pour le grand public

CONTACT PRESSE

179 rue Lafayette 75010 Paris

Facebook Twitter

Communiqué de presse

Générations Futures

Se désabonner