Voir cet email dans le navigateur.

Cette semaine, je reviens à mes premières amours et je t'envoie une lettre dans laquelle, je l'espère, tu trouveras la force et l'inspiration pour avancer dans la vie. Parce que comme on dit, quand on veut développer son business, il faut aussi se développer soi ! 

Aujourd'hui, , je voudrais te mettre en garde contre une erreur qu'on commet souvent. J'ai un message important à te faire passer :

Sache faire la différence entre ce que tu PEUX faire et ce que tu VEUX faire !

C'est une leçon de vie que j'ai mis du temps à comprendre et que je m'efforce encore d'assimiler. Il faut dire que rarement (voire jamais), dans notre enfance ou à l'école, on ne nous a appris à nous poser LA question essentielle qu'il faut se poser quand on construit les bases sa vie: 

Qu'est ce que je veux vraiment ?

À ne pas se poser cette question cruciale, à ne pas y réfléchir vraiment, on finit par se laisser porter dans la vie. On erre au gré du vent comme la plume de Forest Gump et on finit par atterrir quelque part où on n'est pas vraiment à sa place en fait. 

Et sais tu pourquoi ça prend du temps de s'en rendre compte ? Parce qu'on est des filles CAPABLES ! On est fortes, pleines de ressources et on se donne les moyens. 💪🏽💪🏽

Je m'explique

J'ai un exemple personnel à te partager mais je suis sûre que tu pourras, en y réfléchissant, en trouver un parmi tes propres expériences. 

Quand j'ai voulu changer de métier, passant de kiné à wedding planner, les gens m'ont dit: "Tu as fait toutes ces études pour finalement organiser des mariages ?". Pour eux c'était incongru. Pour moi, la longueur ou le niveau de mes études ne rentraient même pas en ligne de compte. J'étais arrivée jusque là parce que j'en avais eu les capacités. Rien de plus simple. 🤷‍♀🤷‍♀

Mais était ce une bonne chose pour autant ? Avec du recul, je me rends compte que je suis devenue kiné davantage parce que je le pouvais que parce que je le voulais. Si j'avais rencontré des difficultés pendant mes études, si j'avais échoué en cours de route, cela m'aurait peut être amenée à me remettre en question. Sans doute me serais-je alors demandé si je voulais vraiment continuer. Et j'aurais bifurqué plus tôt. Mais voilà, j'ai tout réussi d'un coup et pour échouer là, à un poste qui ne me convenait pas. 

Plus jamais !

Alors maintenant je me pose plus de questions pour faire les bons choix, aussi bien dans ma vie pro que perso. 

Est-ce que je dois exercer ce métier uniquement parce que j'ai le diplôme qu'il faut  ? Est ce que je dois forcément devenir mère, uniquement parce que je suis physiquement équipée pour ? Est ce que je dois accepter ce nouveau contrat uniquement parce que je suis libre à cette date même s'il ne correspond pas à mes exigences ? Est ce que je dois me lancer dans une prestation d'officiante de cérémonie laïque, uniquement parce que c'est dans mes cordes ? (Si tu es sage, je te raconterai sans doute cet épisode une prochaine fois 😅😉) 

Bref, tout autant de questions qui méritent d'être posées. 🤔 Et on pourrait continuer encore longtemps comme ça. Je pense que tu as compris où je voulais en venir. Et tu sais, , il n'est jamais trop tard, si un jour tu te rends compte que tu fais fausse route, pour prendre le prochain rond point et changer de direction. Peu importe ce que tu as déjà entamé, combien de fois tu as déjà changé de cap ou ce que diront les gens.

La seule chose qui compte, c'est toi et ce que tu veux. Parce que c'est TA vie, ce sont TES choix et celles qui en assumera les conséquences (bonnes ou mauvaises), c'est TOI. 

Sur ces belles paroles, je te souhaite une belle semaine et je te dis à la prochaine ! 

Cette semaine sur Les Planneuses
Comment réagir face à un impayé ?


Faire face à un impayé n'est jamais une chose agréable en tant qu'entrepreneure. Voici des pistes d'actions à mener pour régler ce problème.

Retrouve moi sur

instagram facebook pinterest
Marie-Michelle

Les Planneuses

hello@lesplanneuses.fr

Tu reçois cet email parce que tu t'es inscrite sur Les Planneuses.fr

Me désabonner