Hello ,

Dans le groupe de discussion de La Cohorte, on a créé la semaine dernière un canal "Coups de gueule". Parce que ça fait tellement de bien de râler collectivement!

J'ai eu envie de prolonger cette initiative ici. D'où cette question: qu'est-ce qui t'a mis en rogne récemment?

Le temps que tu y réfléchisses, je vais te raconter ce qui m'a fait perdre mon flegme légendaire 😜 il y a quelques jours.

 

Pendant ma pause déj, j'écoutais un épisode de podcast sur l'entrepreneuriat quand la personne derrière le micro a affirmé: "Pour réussir, la clé, c'est le mindset, c'est encore plus important que la stratégie".

 

⚡️D'un coup, je me suis rappelée tous les posts que j'avais vu passer sur les réseaux sociaux sur le fameux mindset de l'entrepreneur... Le wasabi m'est monté au nez!

 

"ARRÊTEZ DE ME SAOULER AVEC CETTE HISTOIRE DE MINDSET À LA 🥥", ai-je hurlé à la face de mon micro-ondes.

 

Tu te demandes sans doute: "Mais Marine pourquoi autant de colère?".

 

C'est vrai, après tout, les auteurs de ces posts, tous bien intentionnés, n'ont pas mérité ça (mon micro-ondes non plus d'ailleurs).

 

Je t'explique: il y a trois trucs qui m'énervent dans la "mode du mindset".

 

1️⃣ D'abord, c'est quoi le "mindset"? La très grande majorité des contenus sur le mindset ne définissent jamais ce concept... Est-ce la motivation? Est-ce notre capacité à rebondir? A nous concentrer? Est-ce notre façon d'interpréter nos expériences? Notre santé mentale?

 

2️⃣ Ensuite, beaucoup de ces contenus suggèrent qu'il suffit de se dire "C'est décidé, à partir de maintenant, j'adopte un bon mindset!" pour 🪄 transformer, durablement, notre mode de fonctionnement interne. On serait au courant depuis longtemps, non, si c'était aussi simple?

 

3️⃣ A force de lire/entendre partout "pour entreprendre, il faut un bon mindset", il m'est arrivé, malgré moi, de me mettre une pression supplémentaire. En mode: "Meuf, si t'as pas l'ambition d'Elon Musk + le charisme de Steve Jobs + le sourire de Omar Sy, retourne au salariat".

 

Heureusement, après ce coup de sang, j'ai réfléchi.

Et je vais te faire part de mes conclusions parce que sinon tu vas te dire: "Marine, elle râle mais elle n'apporte rien au débat!".

 

J'ai commencé par définir ce qu'était le mindset pour moi (je n'aime pas rester dans le flou 😂).

 

👉 C'est un baromètre qui indique mon niveau de confiance en moi.

🌞 J'estime avoir "bon" mindset quand je me fixe des objectifs ambitieux et que je suis convaincue que je peux atteindre ces objectifs.

🌧 J'ai un mindset en toc quand je me crois capable de rien.

 

Ensuite, j'ai identifié deux leviers qui me permettent d'améliorer mon mindset (il y en a d'autres mais ceux-là sont les plus efficaces!).

 

🏋️‍♀️ Il y a... le sport!

Après un jogging ou une séance de cardio, je me sens bien dans mes pompes et hyper fière de moi. Cet état perdure une bonne partie de la journée. En faisant du sport plusieurs fois par semaine, je conditionne mon 🧠 (= je plante profond dans mon inconscient l'idée que je peux tenir mes objectifs et même aller au delà de mes attentes).

 

❤️ Je carbure à la reconnaissance

Quand je reçois des retours positifs sur les épisodes du podcast, sur la Niouniouse... j'ai l'impression d'avoir des super pouvoirs! A chaque mot doux, je me dis: "T'es sur le bon chemin!". Ma motivation est décuplée, je me sens en phase avec l'univers et je progresse beaucoup plus vite.

 

Mon plan "Mindset en 💎" consiste donc à faire plus de sport (ne vas pas imaginer que je suis une athlète, je pars de loin!) et à mettre tout en oeuvre pour te proposer des contenus qui te font pétiller les 👀 / frétiller les 👂.

 

Maintenant, à toi le 🎤!

  • C'est quoi pour toi le mindset?
  • Penses-tu qu'on puisse modeler son mindset? Si oui, comment tu fais? Qu'est-ce qui fonctionne chez toi?
  • Qu'est-ce qui t'a fait râler récemment (allez raconte, ça me rassurerait de savoir que je ne suis pas la seule à prendre mon micro-ondes à partie!)?



Les ressources en +:

📝 Le workbook "Construire un profil COMPLET de mon client idéal" de ... La Cohorte!

Dans ce guide (🤩 le tout premier dans son genre), je partage avec toi ma méthodo pour connaître à fond ton client-cible et poser (ou consolider) les bases de ta stratégie de développement.

 

🎧 Comment se prémunir de la productivité toxique ?
Dans cet épisode de Et si on avançait ?, Marielle pointe du doigt un piège dans lequel on peut vite tomber nous, les freelances: la productivité toxique (= quand la productivité devient une obsession). Je te laisse écouter cette pépite pour savoir 1/ si tu es concerné-e 2/ pourquoi et comment en sortir.

 

Les petites annonces:

  • Dans le cadre de son étude de marché "client idéal", Anaëlle souhaite échanger avec des jeunes entrepreneurs qui viennent de se lancer et qui n'ont pas encore d'identité visuelle ou qui ne sont plus en phase avec leur identité visuelle. Domaines privilégiés: cosmétique, food, mode, bijoux et artisanat.

  • Moi aussi je suis en pleine une "enquête terrain"! Pour peaufiner le programme de ma future formation, j'aimerais m'entretenir avec des freelances, lancés depuis au moins 6 mois, qui se sentent bloqués dans le développement de leurs boîtes et qui ont un CA qui ne le sécurisent pas (= vraiment trop juste certains mois). Tu te reconnais dans ce profil? Fais-moi signe!

 

👉 Si tu veux répondre à l'une de ces annonces ou en partager une, il te suffit de... répondre à cet email!

 

This is it!

😍Merci de m'avoir suivie jusque là.

Je considère chacune des Niouniouses comme le point de départ d'une conversation entre nous. Alors, si tu as des questions ou des remarques sur cette newsletter, sur un épisode, si tu souhaites partager une expérience... Ne sois pas timide, réponds à cet email (en plus, ça me fera super plaisir!).

 

A très vite pour de nouvelles aventures et bon weekend,

 

Marine

 


La Cohorte, le podcast qui rapproche les freelances
Cet e-mail a été envoyé à | Se désabonner | Transmettre cet email à un ami
Fourni par MailerLite