Buenas tardes !

Chose promise, chose due. Deuxième mail du jour pour rattraper mon absence de message d'hier.

Ce soir, j'ai envie de te raconter une petite histoire.

Déjà, rendons à Cesar ce qui lui appartient : l'objet de mon mail Ã©tait le titre du dernier email de Matthieu Stefani, l'hôte du podcast Génération Do It Yourself. Le mail qu'il envoie tous les dimanches pour annoncer le dernier épisode de son podcast. Je ne l'ai pas encore écouté, malgré mon entrainement de 18 km aujourd'hui, mais je suis persuadé qu'il va me plaire !

J'aurais pu commencer par une autre citation d'un copain que j'ai déjà eu dans l'un de mes podcasts, mais ça, je te le garde pour demain !

Ce genre de phrase est ce qui a façonné une partie de ma vie et qui me permettait - à tort ou pas - de justifier certaines de mes actions.

C'est surement pour ça que j'ai pris un job en Italie à 20 ans sans réfléchir trop longtemps (1,5 seconde ?).

C'est surement aussi pour ça que j'ai démissionné du jour au lendemain d'un job où je ne me sentais pas à l'aise, sans vrai plan B.

C'est surement encore une fois ce qui m'a poussé à forcer déplacer femme et enfants au Luxembourg il y a 13 ans.

(je te passe les sorties en VTT quand j'étais gamin et qui m'ont fait voir le bitume de très près ou les entraînements en vélo de route plus tard, avec des descentes que je ne referai plus)

Et puis un jour, cette capacité à y aller sans trop réfléchir - mais en mesurant quand même un peu les risques - c'est transformée en aversion pour le risque.

Et heureusement, mon épouse, ma chère et tendre, ma moitié, mon âme-soeur, m'a poussé à regarder pour faire - enfin - l'acquisition de notre première maison.

J'ai douté.

Peur de m'engager (et je ne me reconnaissais pas, je te jure).

Peur de ne pas pouvoir rembourser.

Peur de demander à mes parents de nous aider pour initier les démarches avec la banque.

Et finalement, grand bien lui a pris.

Ca pourrait nous permettre de faire autre chose, de nous lancer dans un nouveau projet, de nous relancer dans quelque chose, de nous retrouver.

Je regrette de n'avoir pas fait ce choix plus tôt.

Alors si tu veux un conseil, fais comme je vais faire : écoute l'épisode de Matt et lance-toi !

Et quand ce sera fait, raconte-moi (ce n'est pas du voyeurisme, je suis juste curieux et bienveillant) !

A demain !

Ermanno

Semper Tibi Confide

Ah, encore une chose : si tu veux relire une éditions précédente, je t'ai créé un recueil de ces emails quotidiens. Il est ici : https://ermanno.fr/mail

Ne plus recevoir mes emails