Le mensuel de Générations Futures

VICTOIRE DE GÉNÉRATIONS FUTURES DANS L'AFFAIRE DE VILLENEUVE-DE-BLAYE

Notre détermination a payé !

Grâce au recours de Générations Futures, les châteaux de vignobles responsables de l'exposition des élèves aux pesticides seront jugés

Rappel des faits :

  • 5 mai 2014, 23 écoliers et leur enseignante sont pris de malaises et hospitalisés en urgence, suite à des pulvérisations réalisées à proximité de l’école de la commune. En tant que problématique centrale de notre association, Générations Futures s’est portée partie civile dans la plainte déposée par Sepanso.

  • Septembre 2016 — soit deux ans après les faits ! — l’audition de Générations Futures et de Sepanso par le juge d’instruction de Libourne entraîne la mise en examen de deux châteaux du Bordelais.

  • Septembre 2017, le juge décide de classer l’affaire sans suite en prononçant une ordonnance de non-lieu, une décision inacceptable pour notre association qui a fait appel pour que les faits soient jugés dans le cadre d'un procès !

  • Aujourd’hui, notre recours a porté ses fruits : la chambre de la cour d'appel d'instruction de Bordeaux a renvoyé deux châteaux du Bordelais devant le tribunal correctionnel de Libourne où ils seront jugés. À l'heure où l'exécutif a refusé de prendre ses responsabilités et d'inscrire la protection des riverain-e-s dans la loi EGA, notre association se félicite de cette victoire et entend que toute la lumière soit faite sur cette histoire pour impulser une réelle protection des populations, en particulier des plus vulnérables.

Nous suivrons de très près les résultats du procès qui se tiendra dans les prochains mois !

Lire l'article dans son intégralité

En 2014, vous aviez suivi les faits en tant que membre de Générations Futures. Nous avons toujours besoin de vous pour protéger l'environnement et la santé en toute indépendance !

C'est grâce à votre soutien que nous avons pu continuer à suivre ce dossier et à maintenir la pression pour protéger les populations riveraines des épandages de pesticides dont l'exposition n'est plus tolérable !

Tous ces recours juridiques et travaux de recherche et d'expertise seraient impossibles sans votre soutien. Pour nous aider à continuer notre travail en tout indépendance, devenez membre en adhérant à l'association ou en faisant un don. Plus que jamais, nous avons besoin de vous. Merci !

Je fais un don !*

* don déductible de vos impôts à  66 % donnant lieu à la délivrance d'un reçu fiscal. Un don de 100 € ne coûte en réalité que 34 €. 

0

REVUE DE PRESSE

à suivre ce soir sur Soir 3

Rue 89 Bordeaux, 4 juillet 2018

Deux châteaux situés près de Blaye (Gironde), ont été renvoyés en correctionnelle ce mardi 3 juillet, pour avoir procédé en 2014 à un épandage de pesticides près de l’école de Villeneuve-de-Blaye, où des élèves avaient été pris de malaises. Cela donnera lieu à un procès inédit.

Sud Ouest, 3 juillet 2018

La Chambre de l’instruction de Cour d’appel de Bordeaux a ordonné le renvoi devant le tribunal des deux viticulteurs suspectés d’avoir procédé à des épandages irréguliers devant une école de Villeneuve, dans le Blayais. 

La Croix, 3 juillet 2018

Deux châteaux du Bordelais, près de Blaye (Gironde), ont été renvoyés mardi en correctionnelle, accusés d'avoir procédé en 2014 à l'épandage de fongicide près d'une école où des élèves avaient été pris de malaises, a annoncé à l'AFP Me François Ruffié, avocat d'une partie civile.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
0

Générations Futures

Yohann Garcia

Chargé de mission adhérents et relais locaux

adherent@generations-futures.fr

01 45 79 07 59

Lettre d'information de Générations Futures

Vous recevez ce courriel car vous avez adhéré à Générations Futures en région Nouvelle-Aquitaine

Se désabonner