Le 28 mai 2018
Winkelriedplatz 4
4053 Bâle

www.nif.ch | info@nif.ch
CCP 40-37333-1
IBAN CH56 0900 0000 400373331

C’est avec avec amour pour Israël mais aussi avec beaucoup d’inquiétude que nous observons tant les passes d’armes actuelles entre Israël et l’Iran en Syrie, que bien sûr la situation à la frontière avec Gaza. Israël doit défendre ses frontières et ses habitants. Il est également dans l’intérêt d’Israël d’améliorer rapidement et de façon radicale la situation humanitaire oppressante de Gaza, qui ferme actuellement toute perspective d’avenir pour les personnes qui en souffrent. Nos pensées sont avec les gens vivant en Israël et dans la région.

À l’occasion des 70 ans de l’État d’Israël, le président du New Israël Fund Suisse, Jaron Bernstein, a participé à une émission de la radio alémanique, sous le titre "Shalom Israël". Cette émission, en allemand, peut être retrouvée ici.

Le NIF est depuis presque 40 ans la principale organisation en Israël qui s’engage pour l’égalité des droits et la démocratie.

Faites un don au NIF sur le

CCP 40-37333-1

IBAN CH56 0900 0000 40037333 1

 

Tourisme judéo-arabe avec Sikkuy et "Ramadan Nights"

C’est le 16 mai que le Ramadan a débuté. Depuis plusieurs années, Sikkuy offre, sous le nom de "Chemin partagés", des tournées avec des guides locaux dans des villages arabes d’Israël. Des étudiants, touristes et communautés juives intéressés peuvent ainsi en apprendre davantage sur les coutumes de leurs concitoyens pendant ce temps particulier.

Avec cette offre, qui est chaque année un événement, Sikkuy cherche à provoquer des changements sociaux grâce au tourisme. Sikkuy, soutenue par le NIF et fondée en 1991, est une organisation de Juifs et d’Arabes qui s’engagent pour l’égalité et le partenariat entre citoyens arabes et juifs d’Israël.

Vous pouvez en lire davantage ici au sujet de cette initiative touristique.

Souhaitez-vous participer à un Comité local ? Prenez contact avec nous ici. Nous en serions très heureux !

Doctorat honoris causa pour deux membres du Comité de patronage du NIF

Lors de son Dies academicus, l’Université de Zurich a fêté cette année son 185e anniversaire, et deux membres du Comité de patronage du NIF Suisse se trouvaient au centre de la fête !  L’Alma Mater a remis à Vera Rottenberg Liatowitsch, ancienne Juge fédérale, et à Claudia Kaufmann, Ombudswoman de la ville de Zurich, le titre de Docteure honoris causa. Cet honneur a également été remis à cette occasion à six autres personnes.

Ces deux femmes se sont engagées pendant toute leur impressionnante carrière pour l’égalité des droits des femmes et contre le racisme et l’antisémitisme.

Nous les félicitons chaleureusement !

Vous pouvez en lire davantage à ce sujet ici.

Fake-news au stade

Fin avril, avant la partie de football de l’équipe arabe israélienne de Bnei Sakhnin contre celle de Hapoel Ra’anana, une minute de silence a été observée en l’honneur des 10 jeunes Juifs victimes d’une crue-éclair dans le Néguev. La chaîne de télévision israélienne Chanel 7 a raconté que les supporters de Bnei Sakhnin auraient hué à pleine voix pendant cette minute de silence, et le Premier ministre Benyamin Nétanyahou a relayé cette information avec le commentaire: "Quelle honte !".

Les membres présents de "kick it out", une organisation soutenue par le NIF et engagée contre le racisme dans les stades, ont protesté et fait savoir que les fans de Bnei Sakhnin s’étaient comportés de façon parfaitement digne et calme pendant cette minute de silence. Le NIF et plusieurs médias, dont Chanel 2, ont protesté, et après quelques jours le post Facebook du Premier ministre a été retiré.

Le NIF s’engage pour l’égalité entre tous les Israéliens, même lorsque des fake-news contre un groupe spécifique de la population proviennent du bureau du Premier ministre. Le président de Bnei Sakhnin réfléchit à une plainte en diffamation, si le Premier ministre ne s’excuse pas.

La bataille pour les tribunaux Israéliens

Par une nouvelle loi, le gouvernement tente de limiter l’influence de la Cour suprême dans les questions liées aux droits humains, aux femmes, aux Charedim, aux requérants d’asile, aux droits des travailleuses et travailleurs, aux Israéliens arabes, et aux personnes LGBTQ, et de transférer ces pouvoirs au Parlement. C’est ainsi par exemple que des droits démocratiques fondamentaux comme le droit de rassemblement, la liberté d’expression ou le droit de manifester devraient être limités. Dans un système parlementaire comme le système israélien, la Cour suprême est la seule instance qui puisse freiner le gouvernement ou le parlement si des droits fondamentaux sont enfreints, et elle fait en sorte que les politiciens n’aient pas un pouvoir illimité. Dans une démocratie en bonne santé, la question n’est pas seulement celle de majorités, mais aussi celle de principes supérieurs comme la liberté et la dignité humaines. Si la Cour suprême ne peut maintenant plus veiller à ces principes fondamentaux mais que cela est réservé au seul Parlement, le danger est grand que ce soient des réflexions politiques et non juridiques qui prennent le pas. Le New Israel Fund et Shatil font donc ce qu’ils font toujours lorsque les droits humains sont menacés en Israël, ils organisent des alliances et des coopérations avec diverses organisations partageant les mêmes valeurs: ensemble, nous élaborons actuellement une stratégie visant à empêcher la mise sous tutelle de la Cour suprême, l’un des piliers essentiel et incorruptible de la démocratie israélienne.

Liberté religieuse : l’histoire d’une Israëlienne qui s’est battu avec succès pour son droit au divorce

La Dre Shani Paluch, Directrice du service de cancérologie du sein au Centre médical Shaarei Zedek de Jérusalem, est l’héroïne du premier clip de la nouvelle série documentaire "Trailblazers", qui a été produite par le NIF et Ynet à l’occasion des 70 ans de l’indépendance d’Israël.

Après l’échec de son mariage, son mari et les tribunaux orthodoxes lui ont refusé le divorce. L’histoire de la Dre Paluch n’est pas une c’est une exception en Israël, car le mariage et le divorce sont soumis au pouvoir orthodoxe.

Les procédures de divorce sont gérées en Israël par des rabbins dont les opinions et les critères halachiques correspondent à ceux d’il y a 2000 ans. Les femmes sont ainsi liées à leur mari et ne peuvent décider elles-mêmes de leur état civil. Et ceci n’est bien sûr que la pointe de l’iceberg dans un système qui bétonne les discriminations et les inégalités liées au genre.

Le combat pour l’égalité des droits et pour les droits des femmes, en particulier dans l’optique de la liberté religieuse, est une priorité pour le NIF. Nous collaborons ainsi avec les organisations comme Mavoi Satum, Kolech, Religious Womens’ Forum, Center for Womens’ Justice ou Kol Ha-Isha et ICAR (International Coalition for Agunah Rights).

Vous pouvez en apprendre davantage sur cette histoire ici.

Amos Oz: avec humour contre le fanatisme

Amos Oz, qui est certainement l’un des écrivains israéliens les plus connus, a fait l’objet d’une interview à la télévision alémanique dans laquelle il aborde les questions du conflit israélo-palestinien, du fanatisme bien intentionné et de la puissance de la littérature.

Cette émission peut être trouvée ici.

Entrée en vigueur de la nouvelle réglementation européenne sur la protection des données (RGPD)

La nouvelle réglementation européenne sur la protection des données entre en vigueur le 25 mai 2018.

Le NIF Suisse souhaite lui aussi vous assurer que nous traitons vos données avec soin, car la protection des données nous tient à cœur.

Si vous recevez ces NIF News, c’est que votre adresse électronique figure dans notre banque de données pour ce type d’envoi. Par cette adresse électronique, vous recevez notre lettre d’information ainsi que, si vous le souhaitez, nos remerciements pour vos dons.

Nous n’employons cette adresse électronique dans aucun autre but, et nous excluons explicitement la vente ou la transmission de données à des tiers.

D’autre part, nous ne souhaitons pas vous informer sur nos activités contre votre volonté. C’est pourquoi nous vous offrons d’effacer à tout moment votre adresse électronique si vous cliquez, en bas à droite de ce mail, sur "Unsubscribe/Se désabonner". Dans ce cas, vous ne recevrez plus aucun mail du NIF Suisse dans le futur.

Si vous ne vous désabonnez pas, nous partons de l’idée que nous pouvons continuer à vous envoyer notre lettre d’information par courriel.

Nous vous recommandons

Une intéressante interview avec Michael Sfard sur l’escalade actuelle de la violence à Gaza

Magazine online Slate

Le magazine américain Slate a publié une interview sur la situation actuelle à Gaza avec Michael Sfard, qui est le principal avocat des droits de l’homme israélien et auteur du livre "The Wall and the Gate: Israel, Palestine, and the Legal Battle for Human Rights". M. Sfard se dit préoccupé dans cet interview par la tactique des tirs à balles réelles de l’armée israélienne, qui, selon lui, enfreint le droit international car les manifestations des Palestiniens ne représentent pas une menace directe pour des vies humaines. M. Sfard pense que ce mépris pour les droits humains et les constantes attaques du gouvernement israélien actuel contre les principes démocratiques sont encore amplifiées par le soutien du gouvernement américain actuel.

Cette interview est à lire ici (en anglais).

 

How to tell when criticism of Israel is actually anti-Semitism

The Washington Post, 18 May 2018

Calling out human rights violations shouldn’t stray into bias against Jews.

By Jill Jacobs

Cet article est à lire ici (en anglais).

 

Vous pouvez également soutenir le NIF par un legs

 

 

Par vos dons, vous aidez le NIF à continuer son combat pour une démocratie vivante en Israël. Au nom du NIF Suisse,
Jaron Bernstein Président
info@nif.ch
Facebook Twitter

Comité de patronage

Prof. Dr. René Bloch, Bern  
Dr. Ruth Dreifuss, Genève
Dr. Esther Girsberger, Zürich
Prof. Dr. Laurent Goetschel, Basel
Prof. Daniel Jositsch, Zürich
Dr. Claudia Kaufmann, Zürich
Dr. Georg Krayer, Basel
Prof. Dr. Georg Kreis, Basel
Prof. Dr. René Lévy, Lausanne
Dr. Ralph Lewin, Basel
Vreni Müller-Hemmi, Zürich
Prof. Dr. Jacques Picard, Zürich
Dr. Vera Rottenberg, Zollikon

Comité du NIF Suisse

Jaron Bernstein, Präsident, Zürich
Pierre Loeb, Ehrenpräsident, Basel
Marc Bär, Zürich
Karin Dreiding, Zürich
Roger Dreyfus, Basel
Jacques de Haller, Bern
Rachel Halpern, Bern
Felix Rasumowsky, Zürich
Samuel Rom, Zürich

Comité local de Bâle

Roger Dreyfus
Beat Eisner
Danielle Kaufmann
Soshya Kaufmann
Yehuda Landau
Anne Levy
Patrick Loeb
Pierre Loeb
Michi Löwenheck
Valerie Rhein

Comité local de Berne

Peter Abelin
Denise Braunschweig
Daniel Eisner
Jacques de Haller
Rachel Halpern
Dina Kühne
Catherine Mürner
Martin Mürner

Comité local de Zürich

Marc Bär
Jaron Bernstein
Karin Dreiding
Batya Licht
Felix Rasumowsky
Samuel Rom
Regina Schmidt
David Selig
Roni Weissberg

© NIF Newsletter 28 mai 2018

Rédaction: Rachel Halpern und Jaron Bernstein. Traduction: Jacques de Haller

Contributions: Peter Abelin, Marc Bär, Rachel Halpern, Sämy Rom, Regina Schmidt, David Selig

Si vous recevez les NIF News à plusieurs exemplaires, merci de nous le faire savoir, afin que nous puissions retirer les adresses non-souhaitées de notre liste.

Si vous avez des connaissances qui pourrait être intéressées par le NIF, nous les intégrerons volontiers dans notre liste d’envoi.

Le NIF est la principale organisation en Israël qui s’engage pour l’égalité des droits et la démocratie pour tous les Israéliens.

Neuer Israel Fonds Suisse

Winkelriedplatz 4, 4053 Bâle

info@nif.ch  Fax 061 361 2972   

CCP 40-37333-1 
IBAN CH56 0900 0000 400373331

SHARE TWEET
MailerLite